LA NAISSANCE DE L’AMOUR DES FLAMMES JUMELLES

LA NAISSANCE DE L’AMOUR DES FLAMMES JUMELLES

LA NAISSANCE DE L'AMOUR DES FLAMMES JUMELLES

reconnaitre sa flamme jumelle

L’amour des flammes jumelles commence au sein de la Source Originelle

 

Au départ nous sommes tous unis et non dissociés de l’autre. Inconscients d’exister et pourtant déjà présents.
 
Au creux de cet état d’unicité nous naissons sur un plan vibratoire élevé, nous sommes pure énergie et en parfaite union avec le grand tout. A ce stade, nous sommes ce que certains nomment l’Esprit ou Soi Supérieur. Mais au cours de cette manifestation, une première dualité apparait… celle de la polarisation énergétique.
En tant qu’énergie pure nous nous polarisons donc sur l’énergie Yin ou Yang, même si nous restons tous pleins et entiers par nous-même. Malgré cette polarisation nous continuons de former un tout et nous sentons tout de même complets, car non seulement nous sommes toujours au coeur de la matrice, donc en sécurité totale, mais en plus, en nous polarisant nous sommes automatiquement connectés/fusionnés avec un autre Esprit/Soi portant la polarité complémentaire à la nôtre.
 
Nous sommes à cette étape vibratoire, à la fois en état d’unité et en état de dualité. A la fois individuels et duels. La complémentarité créée par la polarisation et la connexion/fusion de ces deux Esprits/Soi crée au sein de la Source Originelle ce qu’on appelle un “oeuf cosmique”.
 

la naissance des flammes jumelles

L’image du Yin et du Yang, avec le symbole Taijitu du Tao en est la représentation.
Chaque étincelle de vie qui nait ici porte donc en elle, une polarité initiale plus Yin ou plus Yang, avec en elle-même un peu de sa polarité complémentaire.
L’objectif pour elle, si elle souhaite revenir à l’état originel initial, donc avant la polarisation, sera de rééquilibrer sa polarité de base au même niveau de celle qui semble lui manquer. Je dis bien semble, car en réalité elles sont toujours toutes les deux présentes, c’est simplement qu’une des deux a pris plus de force que l’autre.
Sauf qu’à ce stade où les deux Esprits/Soi sont encore en union au sein de la Source, cela ne pose aucun problème.
Bien au contraire. L’amour pur et inconditionnel entre les deux êtres prend naissance ici. Tout se passe bien, chacun complète l’autre et aucune défiance ne s’installe entre eux.
Normal, ces étincelles divines n’ont encore rien expérimenté ! Elles sont pure joie, pur amour, pure symbiose.

 

L’Univers a pourtant un objectif à la création de ce principe de flammes jumelles

Celui de vivre dans la matière et de l’expérimenter. Un changement de niveau vibratoire est donc nécessaire pour que l’expérience se fasse. Le plan d’incarnation étant celui de la dualité, par opposition et complémentarité à l’unité des vibrations “supérieures”.

Par un mouvement incontrôlé l’oeuf cosmique au sein duquel se trouvent les deux polarités de flammes jumelles se trouve alors expulsé, comme pour un accouchement, de la source originelle. Et par le fait, les deux polarités se séparent l’une de l’autre et retrouvent leur individualité première.

Tout ceci se fait en quasi simultané c’est pourquoi il n’est pas toujours évident de le percevoir énergétiquement.
 
Chacune conservant sa polarité de base, les polarités se retrouvent sur un autre plan vibratoire, celui de l’âme, celui au travers duquel les expériences matérielles pourront être réalisées, emmagasinées et travaillées petit à petit.
 

L’Amour Inconditionnel nait dans ce processus de créations des âmes

Le processus d’expérimentation de l’incarnation s’active alors, et chaque âme ayant été connectée/fusionnée à une autre âme de sa polarité complémentaire, chaque duo/dyade porte donc la même signature vibratoire. Cette vibration unique met en place un système de reconnaissance inconscient et un système de vases communicants sur le plan énergétique entre les deux âmes. Chacune reconnait alors l’autre à sa manière et selon sa propre polarité. Cette reconnaissance porte en elle l’Amour ressenti pendant le temps d’union fusionnelle dans la source.

Chaque âme de ce duo se retrouvant séparée de son complément originel aura alors l’impression d’être incomplète sans l’autre, comme si elle n’était plus qu’une moitié d’âme. Ce qui est une erreur en réalité et une fausse notion communément répandue au sujet des flammes jumelles. Car personne n’est une moitié d’âme. Ce sont bien deux Soi supérieurs qui existent initialement séparément et ont été fusionnés ensemble dans la matrice. Les flammes jumelles portent ainsi la même vibration unique, comme un code génétique commun…

La nostalgie de l’ailleurs ou nostalgie de l’amour fusionnel

Toutes les âmes, qu’elles aient retrouvées ou reconnues leur polarité complémentaire, portent donc en elles à la fois un besoin de revenir à l’état unitaire vécu dans la Source Originelle et un besoin de le faire au travers de l’état amoureux. C’est ce qu’on appelle la nostalgie de l’ailleurs ou nostalgie de l’amour fusionnel. Cette sensation qu’il nous manque quelque chose provient de cette double séparation. Et le besoin de se sentir plein et entier enclenche alors la recherche de cet “amour perdu” qui viendrait effacer en nous cette sensation d’incomplétude.

Chaque âme aura ainsi tendance à rechercher l’amour à chacune de ses incarnations pour se sentir pleine et entière. Mais rencontrera toutes les difficultés liées à l’incarnation et au lieu de cheminer vers l’unité, se blessera et se morcellera encore plus.

Les Flammes Jumelles sont donc “simplement” deux âmes distinctes, pleines et entières, qui sont attirées l’une par l’autre de façon inconsciente, car elles portent en elle le désir d’un jour retrouver l’état originel de la fusion.

La véritable naissance de l’Amour des flammes jumelles et la mise en place de la quête de réunion

Dans cette quête de retour à l’Amour pur et inconditionnel, notre flamme jumelle sera ainsi la seule et unique âme “extérieure” qui pourra nous faire retrouver cette sensation de complétude originelle. Tout du moins au début de la rencontre, car le système mental et égotique de l’identité humaine et des blessures émotionnelles non apaisées entraveront tôt ou tard la remise en harmonie du duo.

SAUF QUE… cette recherche de retour à l’amour originel ne DOIT PAS SE FAIRE AU TRAVERS DE LA REUNION AVEC SON AUTRE, mais uniquement en cherchant à SE REUNIR D’ABORD A SOI-MÊME en faisant un travail d’apaisement de son parcours personnel.

Car ce retour à l’état d’amour fusionnel ne peut se faire sans avoir d’abord expérimenté tous les aspects de la matière incarnée… ni sans avoir fait un travail de libération sur le plan émotionnel et énergétique suite à ces expériences.

Les deux âmes ayant chacune accumulé des expériences au fur et à mesure des incarnations, qu’elles soient vécues chacune de leur côté ou ensemble lors de certaines vies communes, qu’un karma personnel et commun au duo s’active. Ce karma porte des charges vibratoires et des blessures qui bloquent les âmes et qui au lieu de les aider à se réunir en elles-mêmes ou dans le duo, les sépare toujours plus… d’elles-mêmes et de leur autre.

Ici, il est donc important de garder à l’esprit que même si notre flamme jumelle est et restera toujours notre parfait complément, notre amour éternel, elle n’en reste pas moins une personne extérieure à nous qui a son propre parcours et sa liberté individuelle.

C’est donc à chacune des flammes de faire un travail de guérison sur elle-même pour atteindre sa complétude personnelle sans son autre et en sortant de l’idée que sans sa flamme on ne peut pas atteindre le bonheur. Car si nous pouvons tout à fait être pleinement heureux sans notre flamme jumelle !! Ceux qui prétendent le contraire ne font qu’entretenir un état de souffrance et d’attente chez l’âme qui sera la plus consciente du lien.

Pour sortir du cercle vicieux initial où l’on peut se noyer quand on est l’âme qui s’éveille en premier au lien dans le duo. La seule manière d’atteindre cette plénitude personnelle, et retrouver un état d’unité faisant écho celui vécu dans la source, il sera nécessaire de rééquilibrer en soi-même sa polarité dominante de base, mais aussi en faisant en sorte d’acquérir et de développer de façon tout autant équilibrée la polarité qui lui “manquait”.

Cette mise en place de la complétude aura un effet salvateur pour l’âme éveillée en premier, car elle permettra de faire naitre en elle la première fusion du Yin et du Yang en elle-même. 

La fusion avec son autre, au niveau vibratoire d’abord puis sur le plan de la matière faisant l’objet d’autres étapes de fusions… avant l’ultime au moment du retour dans la matrice originelle.
 

Retrouvez ici L’ACCOMPAGNEMENT dédié aux FLAMMES JUMELLES et LES DIFFERENTS ARTICLES qui vous PERMETTENT D’AVANCER plus sereinement sur votre parcours.

Carine Lavigne

Médium – Energéticienne – Sophrologue

-🌿- EVEIL DE L’ÂME & DU COEUR -🌿-

Retrouvez mes différents services en soins énergétiques, guidances ou rendez-vous d’accompagnements ici. 

Que vous soyez Haut Potentiel, Hypersensible, Flammes Jumelles ou non, je vous accompagne avec tous mes outils INTUITIFS et HOLISTIQUES pour vous aider à réaligner votre vie et vos relations.

 
Catégories des Articles

INSCRIVEZ-VOUS à la newsletter et recevez gratuitement votre RELAXATION EXPRESS pour vous débarrasser de vos tensions émotionnelles

Tu as envie d'évoluer aller plus loin dans ton évolution personnelle et relationnelle ?

Je peux t'aider à avancer plus sereinement ton chemin. Clique sur le lien pour consulter mes différents services et voir comment je peux t'accompagner.

LES POLARITES YIN ET YANG

LES POLARITES YIN ET YANG

LE REEQUILIBRAGE DES POLARITES YIN ET YANG

Tu as déjà entendu parlé des polarités Yin et Yang des Flammes Jumelles, mais tu ne sais pas trop en quoi ça consiste ou de quelle polarité tu peux être ? Tu te demandes à quoi cela peut te servir de le savoir ?

C’est simple cela a une influence sur ton rééquilibrage personnel, et ça pour tout le monde. Il suffit de faire un parallèle avec les notions de froid et de chaud. Si tu es un frigorifié pour retourner à la normal et te sentir bien, c’est de chaleur dont tu as besoin. Et inversement. Donc si à la base tu ne sais pas repérer ce qui est de l’ordre du chaud ou du froid, tu prends le risque de te refroidir encore plus et de partir dans une mauvaise direction.

Voilà donc pourquoi il est nécessaire de savoir si on est Yin ou Yang à la base.

 

Posons donc le décor des polarités Yin et Yang

Je te fais un rapide résumé de la mise en situation de départ.

A la naissance de notre âme (enfin de notre Soi Supérieur plus précisément, mais c’est une notion qui parle encore à peu de gens) nous sommes polarisés.

Avant notre naissance énergétique, nous sommes le tout, nous en faisons intégralement partie, sans distinction, sans individualité. C’est l’unité parfaite… donc ne sommes ni Yin ni Yang, les deux sont fusionnés ensemble, ou dirons-nous en parfait équilibre.

C’est le symbole du Taijitu que l’on retrouve dans le Tao.

Puis la naissance des âmes se fait, et du fait qu’elles s’individualisent elles se mettent à vibrer d’une polarité ou de l’autre. Donc soit Yin, l’énergie féminine. Soit Yang, l’énergie masculine.

Chacune portant en elle, le germe de l’autre. Pour autant, cette énergie de base n’a absolument rien à voir avec le sexe du corps, ni avec la sensation intérieure d’être un homme ou une femme. C’est bien l’énergie de l’âme, ce niveau vibratoire qui porte la mémoire des expériences de cette étincelle de vie individuelle.

Voir l’article qui explique plus en détail la naissance des flammes jumelles ici. Nous voici donc polarisés énergétiquement !  Cela crée la dualité, du mouvement en nous… et la quête du retour à l’unité originelle.

Pour arriver à cela, il faudra que chaque âme, au fur et à mesure de son cheminement lors de ses incarnations, apprenne à gérer sa polarité de base et développe celle qui lui fait plus défaut. Tout ceci dans l’amour de soi, l’amour des autres, de la vie… et bien sûr l’amour de « son » autre.

Sachant qu’intérieurement, la naissance crée un sentiment d’expulsion de la matrice, la naissance des âmes crée déjà une première blessure. Celle de la séparation originelle. Et cette blessure est donc la première à s’exprimer lors de nos premières incarnations. Puis au fur et à mesure les blessures se superposent en multiples couches, la vie dans la matière, surtout sur notre réalité qu’est la terre, n’est pas évidente et vient parfois nous mettre des bâtons dans les roues plutôt que nous aider. Mais c’est un autre sujet.

 

L’explication originelle dans la symbolique chinoise taoïste

Le symbole du Tao est apparu il y a des milliers d’années, bien avant JC. Il représente une vision du monde polarisé et cyclique. Une vision qui est toujours d’actualité, mais qui n’est pas le signe d’opposition mais de complémentarité.

Cette vision vient de l’énergétique et représente la recherche d’équilibre et d’harmonie dans les différences aspects de la vie.

Quand l’énergie est déséquilibrée entre les deux, il en vient tôt ou tard des difficultés dans notre vie, dans notre corps et dans nos relations. L’idéal serait de porter en soi les deux en état d’équilibre parfait, ou quasiment, mais cela demande un cheminement personnel consciencieux que certains trouvent fastidieux car il oblige à regarder en face son fonctionnement et ses blessures.

Mais pour ceux qui osent s’aventurer sur ce chemin, c’est une toute nouvelle vision de la vie qui s’offrent à eux et leur permet de remettre en ordre leur histoire de vie.

Pour ceux qui sont sur un parcours de Flammes Jumelles, qu’ils l’ont reconnu et accepté en conscience, cette recherche de rééquilibrage entre Yin et Yang est primordial pour avancer vers sa complétude. En parallèle bien sûr, du travail de libération des 4 plans de conscience que sont le mental, le corps, le cœur et l’âme.

 

Qu’est-ce que c’est que les polarités Yin et le Yang ? Comment les reconnaitre ?

Ce sont deux énergies parfaitement complémentaires qui ensemble forment les deux aspects de la dualité (en « opposition » à la non dualité dont certains textes spirituels parlent). C’est grâce à la présence de deux éléments que l’individualité, l’espace et le temps… donc le mouvement peuvent apparaitre.

Voici les principales caractéristiques de ses deux énergies.

Le YIN : le féminin

Energie Féminine ascendante. C’est-à-dire qu’énergétiquement au niveau des chakras, elle est l’énergie Ida au niveau de la kundalini. Elle part donc des chakras du bas pour remonter vers le haut, et passe par le cerveau droit. C’est pourquoi le cerveau droit est celui qui est relié à la créativité, à l’intuition et à la mère.

Les éléments qui le caractérise : la nuit / le sombre / la mort / le négatif / l’intérieur / la réceptivité / la contraction / la passivité / la lune / l’intuition / la connexion spirituelle / la créativité / l’inspiration / l’intériorisation / le froid / l’humidité / la défense / la concentration / la patience / la douceur / l’immobilité / la terre

Le YANG : le masculin

Energie Masculine descendante. Au niveau énergétique, c’est le courant nommé Pingala au sein du fonctionnement de la kundalini. Elle part ainsi des chakras supérieurs pour redescendre vers la terre, et elle passe par le cerveau gauche. L’hémisphère dit de la logique et du raisonnement, donc celui relié au père.

Les éléments qui le caractérise : le jour / le clair / la vie / le positif / l’intérieur / l’émission / l’expansion / l’agressivité / le soleil / le raisonnement / la connexion à la matière / la réalisation / l’action / l’extériorisation / le chaud / le sec / l’attaque / la dispersion / l’impatience / la colère / le mouvement / le ciel

 

Ce qui veut dire que quand on porte à la base une énergie non équilibrée, on peut avoir tendance à exprimer les atouts et inconvénients d’une polarité plutôt qu’une autre.

Chaque polarité est parfaite, il n’y en a pas une meilleure qu’une autre. Elles sont complémentaires et notre objectif est donc d’apprendre à récupérer notre énergie polarisée manquante afin de nous sentir en complétude intérieure.

La fusion du Yin et du Yang en nous-même augmente d’ailleurs notre taux vibratoire et nous fait franchir un seuil au niveau de notre éveil de conscience.

 

Comment différencier sa polarité de base ?

Avant de vous préciser comment repérer au mieux votre polarité, il est important de préciser, que même si elles existent, reconnaitre sa polarité ne doit surtout pas être un moyen de s’enfermer dans une étiquette. Le monde et l’humain, même s’il est basé sur deux polarités, ne veut pas dire qu’il est tout noir ou tout blanc. C’est vraiment le cas de le dire dans notre explication entre le yin noir et le yang blanc.

Réduire une personnalité à son versant yin ou yang, serait comme réduire la planète à son pole nord ou son pole sud… et il existe de vastes territoires entre les deux, nous sommes tous bien d’accord pour le dire. Il est donc important de ne pas oublier qu’entre le yin et le yang, il existe une multitude de couleurs d’expressions humaines.

 

La personnalité Yin de façon stéréotypée (car évidemment il y a des nuances à apporter pour chacun) aura donc tendance à se montrer dans ses difficultés plus :

Réservées, timides et introverties, elles n’aiment pas trop attirer l’attention et cherchent plus à se fondre dans le décor. Pour ne pas déranger, mais aussi parce qu’elles sont l’impression de ne pas avoir de place dans le groupe, de ne pas être suffisamment ceci ou cela. Cette difficulté face au groupe, au monde en général, font qu’elles sont en suradaptation constante, au point de se perdre de vue elles-mêmes. Et ce sans forcément sans rendre compte tellement le mécanisme est installé depuis longtemps.

Connectées et intuitives, si elles ont un attrait pour la spiritualité, elles peuvent s’avérer être très intéressées par ce domaine et capter naturellement les messages subtils de son âme ou d’autres plans énergétiques. Mais à outrance être dans une fuite constante de la réalité de la vie et chercher des moyens d’oublier le quotidien et ne pas s’y confronter.

Tournées vers leur intériorité, elles ont tendance à s’enfermer dans leur monde. Et pourtant ce qu’il se passent en elles leur fait malgré tout peur, ce qui crée un cercle vicieux intérieur d’où rien ne sort par peur de soi-même et d’être mis en difficultés sans pouvoir réussir à gérer. Je donne souvent l’image de la personne bloquée dans son château fort, connectée à ses rêves, à ses joies mais qui ne sort pas du château et n’expérimente pas la vie. De plus en fonction de leur équilibre émotionnel les personnalités yin peuvent facilement occulter ce qu’elles ressentent, soit parce qu’elles se leurrent sur leurs émotions, soit parce qu’elles ressentent trop fortement les choses et en ont peur, ce qui résultera dans un cas comme dans l’autre, à ne pas s’exprimer sur ce qu’il se passe en elles. Mais aussi par peur de se tromper, de faire fausse route au point d’être exclu de leur lien aux autres, de ne pas passer à l’action quand il s’agit de se montrer au monde et de ne pas exprimer qui elles sont, ni ce qu’elles ressentent.

Bien en équilibre les personnalités Yin sont par contre très à l’écoute de ce qu’il se passent en elles et dans le monde, savent percevoir les âmes, les émotions et comprennent de façon fine les choses. Sans peur d’être reniées et montrées du doigt pour leurs facettes mystérieuse. Ce qui leur donne une grande capacité d’ouverture, de compréhension et donc la qualité de savoir facilement comment avancer sans se perdre sur leur chemin. Ce sont des personnalités connectées à l’AVOIR.

 

La personnalité Yang de façon stéréotypée (là aussi il y a des nuances à apporter) aura donc tendance à se montrer dans ses difficultés plus :

Extraverties et à l’aise au sein d’un groupe, elles aiment avoir les regards sur elles et se montrer comme des leaders ou avoir de la notoriété. Elles s’imposent facilement, quitte à mettre les pieds dans le plat si nécessaire ou à déplaire. Avoir une place dans le monde est important pour elles, et si possible sur le devant de la scène. Elles préfèrent faire en sorte que les autres s’adaptent à elles plutôt que de se montrer conciliant, au point parfois de nier les particularités des autres et devenir intolérant.

Terre à terre et en besoin de voir les choses se manifester, elles espèrent du résultat dans ce quelles font et décident. Ce sont des organisateurs, des bosseurs qui avancent coute que coute et veulent que ça se voit. Le concret est leur domaine. Mais parfois ces personnalités avancent sans savoir où aller véritablement et s’épuisent.

Tournées vers l’extérieur, elles ne regardent pas à l’intérieur d’elles-mêmes ce qui s’exprime dans leurs émotions, et peuvent se perdre en chemin également car elles n’ont pas toujours intégré qu’il est important de savoir dans quelle direction aller avant de se lancer. Elles se sentent plus facilement en besoin de tout vérifier et de contrôler cet extérieur qu’elles jugent effrayant. Je donne souvent l’image de la vigie du château fort qui fait des tours de garde autour du château, prêt à tout attaquer qui s’approche trop près de lui, ou qui part à la conquête du graal sans savoir par où commencer. C’est un cercle vicieux qui ici s’exprime à l’extérieur avec une personne qui ne gère pas forcément de façon équilibrée non plus ses émotions, mais accusera plus facilement l’extérieur de ses propres faiblesses. Elles se leurrent sur ce qu’il se passe dehors, estimant le monde extérieur dangereux et cherchant à le surveiller le plus possible pour ne pas être pris au dépourvu.

Bien en équilibre les personnalités Yang sont par contre très au fait de comment mettre en place des actions efficaces et productives. Elles comprennent vite comment faire les choses, et comment le faire bien. Elles ne rechignent pas les efforts et ne se laissent pas démonter par les difficultés du chemin. Quand elles n’ont pas peur de ne pas être mis en tête de rang et valorisées, elles ont une capacité à motiver les troupes comme personne et émettent une force de vie qui rayonne naturellement quoiqu’elles fassent. Ce sont des personnalités connectées au FAIRE.

 

Quand une personne s’équilibre dans son Yin (AVOIR) et son Yang (FAIRE), alors elle active en elle son ÊTRE et depuis à la fois douce et puissante, connectée à son destin et capable de le mettre en route, adaptable et efficace.

 

Voilà pourquoi quand on est sur un parcours de Flammes Jumelles il est important de savoir de quelle polarité nous sommes à la base. Car en fonction de cette compréhension, on peut prendre conscience de ce qui nous fait défaut et aller dans la bonne direction. On gagne en efficacité et en bien-être bien plus vite.

 

Et c’est sur ce chemin que mes accompagnements se positionnent évidemment. Je vous souhaite donc de réussir à trouver cet équilibre pour atteindre votre plénitude personnelle et vous sentir en lien avec vous-même.

 

 

Retrouvez ici L’ACCOMPAGNEMENT dédié aux FLAMMES JUMELLES et LES DIFFERENTS ARTICLES qui vous PERMETTENT D’AVANCER plus sereinement sur votre parcours.

Carine Lavigne

Médium – Energéticienne – Sophrologue

-🌿- EVEIL DE L’ÂME & DU COEUR -🌿-

Retrouvez mes différents services en soins énergétiques, guidances ou rendez-vous d’accompagnements ici. 

Que vous soyez Haut Potentiel, Hypersensible, Flammes Jumelles ou non, je vous accompagne avec tous mes outils INTUITIFS et HOLISTIQUES pour vous aider à réaligner votre vie et vos relations.

 
Catégories des Articles

INSCRIVEZ-VOUS à la newsletter et recevez gratuitement votre RELAXATION EXPRESS pour vous débarrasser de vos tensions émotionnelles

Tu as envie d'évoluer aller plus loin dans ton évolution personnelle et relationnelle ?

Je peux t'aider à avancer plus sereinement ton chemin. Clique sur le lien pour consulter mes différents services et voir comment je peux t'accompagner.

AIDER L’ENFANT À TROUVER LES REPONSES EN LUI

AIDER L’ENFANT À TROUVER LES REPONSES EN LUI

AIDER L'ENFANT À TROUVER LES RÉPONSES EN LUI

Quand on est face à son enfant en souffrance, c’est souvent bien plus facile de lui dire quoi faire, que de le laisser réfléchir lui-même à ce qu’il traverse.

.

Je ne sais pas si tu as remarqué, mais quand on écoute une personne qui est en souffrance, c’est souvent un réflexe automatique de chercher à lui donner des conseils que de simplement écouter son émotion et ses interrogations.

A l’inverse, quand c’est nous-même qui sommes dans la tourmente, on a souvent des questions sans fin qui nous viennent avec son lot d’émotions qui tournent en boucle, plutôt que celui des réponses et actions à mettre en oeuvre pour que cela s’arrête enfin.

.

Finalement, on donne souvent des conseils qu’on ne suit pas toujours.

“Mais, calme toi, c’est pas si grave.” dit-on à notre enfant qui n’en finit pas de pleurer.”

“Un de perdu, 10 de retrouvés, te prends pas la tête pour lui et passe à la suite.” dit-on à une personne qui ne se remet pas d’une rupture.

etc. etc.

.

Et c’est vrai, c’est parfois plus facile “d’enseigner”, de dire ce qu’il faut faire, de donner des réponses que de les appliquer, surtout quand il s’agit des émotions.

Pourtant, c’est souvent ce qu’on fait, demander implicitement, ou explicitement, aux autres de gérer leurs émotions, alors que nous n’en sommes pas plus capables qu’eux quand c’est sur nous que “ça tombe”.

.

C’est souvent plus difficile d’écouter, d’écouter vraiment.

Cela nous ramène à nos propres peurs, à nos propres blessures.

C’est difficile d’être tranquille et juste d’écouter les émotions de l’autre.

Cela nous donne l’impression qu’il n’y a aucun espoir et qu’on ne peut rien y faire pour dépasser notre propre douleur. On se sent envahis par l’émotionnel de l’autre. Alors qu’on aimerait tant être utile pour cette personne.

C’est difficile de donner de l’espace à quelqu’un pour qu’il puisse s’exprimer.

Cela nous donne l’illusion que si on laisse l’émotion s’exprimer qu’elle va s’intensifier, être encore plus douloureuse et qu’elle ne s’éteindra jamais.

Les émotions c’est difficile, pour nous, c’est difficile pour l’autre.

C’est encore plus difficile pour un enfant, qui n’a pas la maturité de savoir qu’une émotion est passagère et que sa douleur aussi immense soit-elle sur l’instant, finira par passer.

C’est difficile de recevoir l’autre dans la totale fragilité de son être.

Cela nous renvoie tellement à notre propre fragilité.

.

Or on nous a dit d’être forts.

D’être indépendants, autonomes…

Compétitifs.

Et pour ça… il ne faut pas de “quartiers”! Et toujours se battre.

.

C’est tellement difficile de nous accepter fragiles.

.

Pourtant, quand on pense savoir mieux que l’autre, ce qu’il devrait faire, dire ou ressentir, on ne fait que lui ôter sa propre capacité à écouter ses propres réponses intérieures. Et ce peu importe son âge.

Car notre petite voix, celle qu’on recherche partout arrivés à l’âge adulte pour nous orienter dans notre vie, elle parle à travers notre corps.

Et notre corps parle à travers nos émotions.

.

Ne plus écouter l’espace de nos émotions, c’est se couper de notre petite voix intérieure.

Nos enfants ont besoin d’apprendre ce que nous adultes avons perdu de vue.

Permettons-leur d’écouter leurs émotions, de les exprimer, de les hurler s’il le faut, le corps parle parfois fort, mais il finit toujours par se calmer si on l’autorise à s’exprimer.

.

Et là après la tempête, les réponses finissent toujours par arriver, parfois de façon claire, parfois par petites bribes.

Peu importe.

L’important c’est d’APPRENDRE À ECOUTER SA PETITE VOIX intérieure.

.

Parce que quand on devient adulte, notre petite voix, c’est elle qu’on recherche partout au milieu des milliards de pensées et de bons conseils qu’on se donne les uns les autres…

.

Alors j’ai envie de dire, que la prochaine fois que tu te rends compte que tu meures d’envie de dire à l’autre, et surtout à un enfant, comment vivre ou agir face à son émotion, et le diriger dans la direction qui te semble être la bonne façon de faire.

 .

Respire profondément.

Ralentis tes propres pensées.

Ecoute le jusqu’au bout d’abord.

Aie confiance en lui et en sa capacité de rebond.

Et avant de lui faire tes propositions, aussi bonnes soit-elles, demande lui d’abord ce qu’il sent qu’il pourrait faire pour s’aider lui-même.

.

Parce que l’autre n’a peut-être juste besoin que de te savoir là pour lui.

Pas forcément de tes conseils.

Parce que C’EST DANS CE LIEN QUI LAISSE DE L’ESPACE QUE SE CONSTRUIT LES VRAIES SOLUTIONS.

Et finalement on constate, que c’est dans cet espace de coeur à coeur, dans ce silence rempli d’écoute, celui où il y a l’acceptation de l’autre et de son expérience, que les réponses émergent.

Carine Lavigne

Médium – Energéticienne – Sophrologue

-🌿- EVEIL DE L’ÂME & DU COEUR -🌿-

Retrouvez mes différents services en soins énergétiques, guidances ou rendez-vous d’accompagnements ici. 

Que vous soyez Haut Potentiel, Hypersensible, Flammes Jumelles ou non, je vous accompagne avec tous mes outils INTUITIFS et HOLISTIQUES pour vous aider à réaligner votre vie et vos relations.

 
Catégories des Articles

INSCRIVEZ-VOUS à la newsletter et recevez gratuitement votre RELAXATION EXPRESS pour vous débarrasser de vos tensions émotionnelles

Tu as envie d'évoluer aller plus loin dans ton évolution personnelle et relationnelle ?

Je peux t'aider à avancer plus sereinement ton chemin. Clique sur le lien pour consulter mes différents services et voir comment je peux t'accompagner.

ACCEPTER TOUTES LES PARTS DE SOI ET OSER S’ENVOLER

ACCEPTER TOUTES LES PARTS DE SOI ET OSER S’ENVOLER

ACCEPTER TOUTES LES PARTS DE SOI ET OSER S'ENVOLER

Quelles sont les facettes de toi que tu laisses s’exprimer ?

.

En nous, il y a mille et une facettes. Certaines sont super chouettes, et on aimerait pouvoir ne montrer quelles. Et d’autres beaucoup moins, et on préférerait les cacher pour toujours.

Pourtant, chercher à cacher des parties de nous-mêmes, ne leur donne que plus envie de s’exprimer. Parfois de plus en plus fort, jusqu’à ce qu’on les écoute.

Tu l’as surement remarqué avec tous tes talents cachés, comme avec tes blessures qui même si on cherche à les ranger au fond de notre malle intérieure, ne font que tambouriner pour pouvoir sortir.

Pourtant, quand on s’autorise à exprimer toutes les parties de nous, et à être qui nous sommes vraiment, avec nos bons et nos mauvais côtés, toutes les parties de nous sont enfin reconnues comme importantes… et alors, on peut enfin se sentir libre d’être nous-même de façon équilibrée.

Tu le sais surement, mais les deux parties importantes qui “dirigent” notre vie d’adulte, sont notre enfant intérieur blessé et son gardien personnel, notre mental. Le rôle de ce dernier est de nous protéger de la souffrance.

Et il le fait très bien.

Grâce à lui, l’enfant a pu éviter de se retrouver à mourir totalement de chagrin pendant l’enfance et a pu réussir à trouver la force de continuer jusqu’à l’âge adulte.

Pourtant le problème c’est qu’avec le temps, notre gardien s’est rempli de peurs et de doutes, et malgré ses bonnes intentions, il nous fait parfois souffrir.

Il influence même notre relationnel avec notre entourage, en nous faisant nous disputer avec nos proches ou nous empêche de réaliser nos rêves en nous faisant douter de nos compétences.

Mais comme notre société préfère des adultes heureux et épanouis, bien dans le moule, on accorde peu d’importance à notre gardien et ses frasques.

Non on préfère soit l’oublier, pour se concentrer uniquement sur le positif… parce qu’on a honte de nos réactions et de nos pensées officiellement peu recommandables.

Ou on préfère au contraire dire que c’est lui qui a raison, et l’autre tort, et que nos réactions sont simplement l’expression d’une vraie personnalité forte et indépendante.

Mais à l’intérieur les douleurs que l’on cache ne font pourtant qu’empirer.

Pourtant, tu sais, même les fois où ton gardien s’est retrouvé à jouer des rôles peu appréciés, et a utilisé le mensonge, la jalousie, la critique, la colère, les manipulations, même ces fois là on besoin d’être reconnues comme importantes pour ton équilibre.

Tout simplement parce que le gardien qui est né en même temps que les blessures de l’enfant que tu étais, cherchait à t’aider, à te protéger de ce que tu vivais de difficilement surmontable pendant l’enfance.

Le renier serait faire du déni sur les blessures de ton enfance, et n’aurait pour conséquence que d’empêcher ton enfant intérieur de guérir.

Dans mes accompagnements, je t’aide alors à simplement apprendre à les  entendre, les reconnaître, et aimer toutes ces parties de toi, pour qu’enfin, tu puisses, toi l’adulte tourmenté, te libérer et reprendre ton envol vers la vie à laquelle tu te destines.

Et cet envol là, ne peut avoir lieu que dans l’acceptation de toutes tes facettes.

La vie n’est qu’une continuelle recherche d’équilibre entre nos différentes facettes.

Alors autorises-toi à faire vivre ton gardien dans la douceur, pour que ton enfant intérieur puisse enfin se libérer et s’envoler vers la guérison.

Alors prends ton envol, prends ta place dans le ciel…

Carine Lavigne

Médium – Energéticienne – Sophrologue

-🌿- EVEIL DE L’ÂME & DU COEUR -🌿-

Retrouvez mes différents services en soins énergétiques, guidances ou rendez-vous d’accompagnements ici. 

Que vous soyez Haut Potentiel, Hypersensible, Flammes Jumelles ou non, je vous accompagne avec tous mes outils INTUITIFS et HOLISTIQUES pour vous aider à réaligner votre vie et vos relations.

 
Catégories des Articles

INSCRIVEZ-VOUS à la newsletter et recevez gratuitement votre RELAXATION EXPRESS pour vous débarrasser de vos tensions émotionnelles

Tu as envie d'évoluer aller plus loin dans ton évolution personnelle et relationnelle ?

Je peux t'aider à avancer plus sereinement ton chemin. Clique sur le lien pour consulter mes différents services et voir comment je peux t'accompagner.

TOMBER EN AMOUR AVEC LA VIE

TOMBER EN AMOUR AVEC LA VIE

TOMBER EN AMOUR AVEC LA VIE

Trouver l’amour de soi, l’amour de la vie au travers la relation.

.

Quand un amoureux, ou une autre relation forte entre dans nos vies, ils sont souvent là pour nous renvoyer une image de nous que nous attendons de combler à travers eux.

Et ça, c’est souvent ce qu’inconsciemment nous cherchons dans la relation, trouver notre équilibre en complétude avec l’autre.

Mais quand les choses dérapent et nous échappent, alors nous nous sentons vides et blessés de l’absence ou du rejet de l’autre.

Nous perdons notre équilibre.

Nous perdons le goût à la vie.

Cependant, à un niveau plus élevé, nos relations ont pour but de nous renvoyer en miroir l’amour que nous sommes déjà à l’état naturel, et de faire s’évanouir en nous toutes ses barrières que nous nous mettons ou qui résistent à l’amour.

Se sentir aimable, parce qu’un regard posé sur nous a été aimant est ce qui nous construit dans notre prime enfance, c’est vrai.

Mais une fois adulte, continuer à attendre le regard aimant pour se sentir exister et aimé, est au final souffrant.

Nous en avons tous faits l’expérience.

L’amour est pourtant un état d’être pur, un état d’équilibre et d’harmonie intérieure qui nous rappelle notre propre complétude et l’être merveilleux que nous sommes déjà, sans personne pour venir nous compléter.

Nos compagnons d’âme sont ceux qui éveillent en nous notre amour pour la vie.

Etre amoureux de la vie est le résultat d’une plénitude intérieure : celle d’avoir compris que nos compagnons de voyage sur cette planète, ses compagnons d’âmes que nous chérissons, qu’ils soient nos amis, nos amoureux, nos enfants… sont certes là pour nous aider à refléter nos désirs d’être complets et nous pousser dans certains de nos retranchements, mais aussi que nous sommes complètement capables d’être en complétude sans eux.

Etre amoureux de la vie est notre état naturel, et c’est dans cet espace où le coeur s’ouvre en équilibre entre acceptation des difficultés et respect de soi, que l’on rencontre véritablement l’âme des autres… Que l’on rencontre l’âme de ceux qui ont éveillé notre coeur à ce qu’est véritablement l’Amour.

Retrouvez ici L’ACCOMPAGNEMENT dédié aux FLAMMES JUMELLES et LES DIFFERENTS ARTICLES qui vous PERMETTENT D’AVANCER plus sereinement sur votre parcours.

Carine Lavigne

Médium – Energéticienne – Sophrologue

-🌿- EVEIL DE L’ÂME & DU COEUR -🌿-

Retrouvez mes différents services en soins énergétiques, guidances ou rendez-vous d’accompagnements ici. 

Que vous soyez Haut Potentiel, Hypersensible, Flammes Jumelles ou non, je vous accompagne avec tous mes outils INTUITIFS et HOLISTIQUES pour vous aider à réaligner votre vie et vos relations.

 
Catégories des Articles

INSCRIVEZ-VOUS à la newsletter et recevez gratuitement votre RELAXATION EXPRESS pour vous débarrasser de vos tensions émotionnelles

Tu as envie d'évoluer aller plus loin dans ton évolution personnelle et relationnelle ?

Je peux t'aider à avancer plus sereinement ton chemin. Clique sur le lien pour consulter mes différents services et voir comment je peux t'accompagner.

LA GUERISON DES FLAMMES JUMELLES

LA GUERISON DES FLAMMES JUMELLES

LA GUERISON DES FLAMMES JUMELLES

guérison des flammes jumelles

Le mouvement de libération se fait au travers de l’effet miroir de son autre

 

La guérison des personnes en relation Flammes Jumelles ou karmique, ne peut commencer que lorsqu’on comprend qu’on est dans un lien d’effet miroir perpétuel.
Cette compréhension se fait généralement à l’étape des crises qui suit celle de la lune de miel. (voir l’article sur les objectifs des différentes étapes du parcours)
Si nous ne nous sentons pas bien dans notre vie, quel que soit le domaine, et que nous ne mettons rien en place pour faire évoluer les choses, notre autre non plus ne trouvera pas forcément l’élan d’avancer.
 
Lorsque nous sommes focalisés sur l’autre, il ne peut pas à son tour se retourner vers lui et se regarder en face dans ses propres ombres. Il ne fera à son tour, que nous regarder nous et nos propres ombres non encore apaisées (et même si c’est sur un plan subtil parce que nous ne sommes pas en contact, il continue à se connecter à nos ombres à nous sans regarder les siennes et donc sans avancer lui-même).
Ce qui crée comme vous l’avez souvent remarqué, des échanges tendus, des incompréhensions, des distanciations. Nos âmes respectives ont besoin de s’alléger pour retrouver la symbiose de départ, et tant que nous regardons l’autre, nous ne cheminons pas pour nous. Donc aucun poids intérieur et extérieur ne s’allège réellement.
Ce mécanisme d’allégement et de guérison se met par contre en place quand nous sortons petit à petit de toute forme de dépendance. Dépendance à divers éléments de notre vie, mais aussi à notre autre.
 

Constater la dépendance pour mieux en sortir.

 
Et c’est sans doute cette dépendance à notre autre qui est la plus plombante pour le lien. Elle peut prendre de multiples formes, comme celle de se demander tout le temps où en est notre autre et si ça évolue pour lui ou elle.
Evidemment si c’est une pensée fugace de temps en temps ça n’a rien à voir. Je parle bien de pensées récurrentes… qui amènent parfois des actions récurrentes et envahissantes qui mobilisent notre attention sur autre chose que notre propre bonheur.
Lorsque nous ne trouvons ni paix ni bonheur dans notre vie, que nous sommes perpétuellement en lutte, il est possible qu’il ou elle ne puisse pas faire complètement avancer non plus sur son propre cheminement. Quelles que soient les apparences que notre autre essaye de renvoyer au monde.
Pour autant il est important de ne pas s’en vouloir quand nous constatons cette dépendance.
Juste remarquer qu’il y a quelque chose qui mérite d’être guéri en nous, un besoin de la présence de l’autre qui relève des blessures à guérir en nous.
 
Et que se mettre en surveillance de l’autre c’est s’oublier soi. Or c’est bien ça le chemin à suivre pour se rééquilibrer : se recentrer sur soi. Apprendre à être sans l’autre, et se sentir heureux juste de le savoir exister quelque part, de l’avoir connu… et que grâce à cela, nous savons que nous sommes en chemin vers notre propre complétude.

Reconnaitre nos faiblesses et apprendre à ne pas se culpabiliser pour elles, est le premier pas vers la libération.
Intégrer que chaque fois que nous avançons dans ce lâcher prise au sujet de notre autre, mais aussi des autres domaines de notre vie, modifie la donne sur le plan énergétique au niveau des deux personnes, et que c’est ce qui permet d’ancrer la libération sur le long terme.

L’impulsion de guérison se situe dans ce mouvement de libération.
Reconnaitre nos avancées est alors tout aussi important. Cela a nécessairement un impact sur le lien… à condition qu’on n’agisse pas dans l’objectif que ça « avance pour notre autre ». Car l’énergie à la base de l’impulsion n’est alors pas la même.
 

Lâcher prise sur le besoin de réunion

 
Quand on repère un schéma récurrent en nous, il est nécessaire de se dire qu’il y a aussi des schémas à guérir en notre autre d’une façon ou d’une autre. Peut-être pas pile sur le même domaine, ou pas de la même exacte manière. Et que le phénomène inverse est également présent. Si vous avez l’impression que vous vous avez fait tout ce qu’il fallait et que « nom de nom » votre autre n’est toujours pas revenu, c’est que cela signifie qu’en réalité il y a encore des choses à observer et à guérir en vous-même.
Ce n’est pas agréable à entendre. Mais on ne peut pas avancer si on ne regarde pas la vérité en face.
 
Alors permettez-vous simplement d’accepter ce fonctionnement. D’accepter ce besoin.
C’est déjà un grand pas d’accepter cela sans se culpabiliser au sujet de l’état de notre propre cheminement et de l’évolution de notre relation.
Energétiquement cela ira où ça doit aller pour vous et votre autre. Le lien est là, il ne se défera pas parce que vous n’avez plus de nouvelles, ou qu’il est dans une autre relation, ou encore qu’il ne vous reconnaisse pas. Calmer notre impatience d’atteindre les retrouvailles est important.
De plus, le cheminement énergétique de guérison n’a pas besoin d’être reconnu par notre identité humaine surmentalisée. Il sera toujours ce qu’il est, peu importe nos croyances ou notre déni à ce sujet. Donc même si votre autre n’est absolument pas conscient de ce qu’il se passe, ni pour vous, ni pour lui ou elle, soyez assurés que tout se met en place au rythme nécessaire pour chacun.
 
N’oubliez pas que c’est notre âme qui est aux commandes de tout le processus. Elle nous a fait nous reconnaitre, elle saura nous faire avancer et nous remettre en contact le moment venu. Notre âme dans cette rencontre vient réactiver la nécessité de se rééquilibrer dans nos polarités Yin et Yang, c’est là notre première mission sur ce parcours.
 
Il faut beaucoup d’amour de soi et de confiance dans le processus pour guérir. Focalisez-vous toujours sur l’amour de vous-même et respectez-vous. C’est le message principal que vous implore de suivre votre âme.
 

Retrouvez ici L’ACCOMPAGNEMENT dédié aux FLAMMES JUMELLES et LES DIFFERENTS ARTICLES qui vous PERMETTENT D’AVANCER plus sereinement sur votre parcours.

Carine Lavigne

Médium – Energéticienne – Sophrologue

-🌿- EVEIL DE L’ÂME & DU COEUR -🌿-

Retrouvez mes différents services en soins énergétiques, guidances ou rendez-vous d’accompagnements ici. 

Que vous soyez Haut Potentiel, Hypersensible, Flammes Jumelles ou non, je vous accompagne avec tous mes outils INTUITIFS et HOLISTIQUES pour vous aider à réaligner votre vie et vos relations.

 
Catégories des Articles

INSCRIVEZ-VOUS à la newsletter et recevez gratuitement votre RELAXATION EXPRESS pour vous débarrasser de vos tensions émotionnelles

Tu as envie d'évoluer aller plus loin dans ton évolution personnelle et relationnelle ?

Je peux t'aider à avancer plus sereinement ton chemin. Clique sur le lien pour consulter mes différents services et voir comment je peux t'accompagner.