LE REEQUILIBRAGE DES POLARITES YIN ET YANG

Tu as déjà entendu parlé des polarités Yin et Yang des Flammes Jumelles, mais tu ne sais pas trop en quoi ça consiste ou de quelle polarité tu peux être ? Tu te demandes à quoi cela peut te servir de le savoir ?

C’est simple cela a une influence sur ton rééquilibrage personnel, et ça pour tout le monde. Il suffit de faire un parallèle avec les notions de froid et de chaud. Si tu es un frigorifié pour retourner à la normal et te sentir bien, c’est de chaleur dont tu as besoin. Et inversement. Donc si à la base tu ne sais pas repérer ce qui est de l’ordre du chaud ou du froid, tu prends le risque de te refroidir encore plus et de partir dans une mauvaise direction.

Voilà donc pourquoi il est nécessaire de savoir si on est Yin ou Yang à la base.

 

Posons donc le décor des polarités Yin et Yang

Je te fais un rapide résumé de la mise en situation de départ.

A la naissance de notre âme (enfin de notre Soi Supérieur plus précisément, mais c’est une notion qui parle encore à peu de gens) nous sommes polarisés.

Avant notre naissance énergétique, nous sommes le tout, nous en faisons intégralement partie, sans distinction, sans individualité. C’est l’unité parfaite… donc ne sommes ni Yin ni Yang, les deux sont fusionnés ensemble, ou dirons-nous en parfait équilibre.

C’est le symbole du Taijitu que l’on retrouve dans le Tao.

Puis la naissance des âmes se fait, et du fait qu’elles s’individualisent elles se mettent à vibrer d’une polarité ou de l’autre. Donc soit Yin, l’énergie féminine. Soit Yang, l’énergie masculine.

Chacune portant en elle, le germe de l’autre. Pour autant, cette énergie de base n’a absolument rien à voir avec le sexe du corps, ni avec la sensation intérieure d’être un homme ou une femme. C’est bien l’énergie de l’âme, ce niveau vibratoire qui porte la mémoire des expériences de cette étincelle de vie individuelle.

Voir l’article qui explique plus en détail la naissance des flammes jumelles ici. Nous voici donc polarisés énergétiquement !  Cela crée la dualité, du mouvement en nous… et la quête du retour à l’unité originelle.

Pour arriver à cela, il faudra que chaque âme, au fur et à mesure de son cheminement lors de ses incarnations, apprenne à gérer sa polarité de base et développe celle qui lui fait plus défaut. Tout ceci dans l’amour de soi, l’amour des autres, de la vie… et bien sûr l’amour de « son » autre.

Sachant qu’intérieurement, la naissance crée un sentiment d’expulsion de la matrice, la naissance des âmes crée déjà une première blessure. Celle de la séparation originelle. Et cette blessure est donc la première à s’exprimer lors de nos premières incarnations. Puis au fur et à mesure les blessures se superposent en multiples couches, la vie dans la matière, surtout sur notre réalité qu’est la terre, n’est pas évidente et vient parfois nous mettre des bâtons dans les roues plutôt que nous aider. Mais c’est un autre sujet.

 

L’explication originelle dans la symbolique chinoise taoïste

Le symbole du Tao est apparu il y a des milliers d’années, bien avant JC. Il représente une vision du monde polarisé et cyclique. Une vision qui est toujours d’actualité, mais qui n’est pas le signe d’opposition mais de complémentarité.

Cette vision vient de l’énergétique et représente la recherche d’équilibre et d’harmonie dans les différences aspects de la vie.

Quand l’énergie est déséquilibrée entre les deux, il en vient tôt ou tard des difficultés dans notre vie, dans notre corps et dans nos relations. L’idéal serait de porter en soi les deux en état d’équilibre parfait, ou quasiment, mais cela demande un cheminement personnel consciencieux que certains trouvent fastidieux car il oblige à regarder en face son fonctionnement et ses blessures.

Mais pour ceux qui osent s’aventurer sur ce chemin, c’est une toute nouvelle vision de la vie qui s’offrent à eux et leur permet de remettre en ordre leur histoire de vie.

Pour ceux qui sont sur un parcours de Flammes Jumelles, qu’ils l’ont reconnu et accepté en conscience, cette recherche de rééquilibrage entre Yin et Yang est primordial pour avancer vers sa complétude. En parallèle bien sûr, du travail de libération des 4 plans de conscience que sont le mental, le corps, le cœur et l’âme.

 

Qu’est-ce que c’est que les polarités Yin et le Yang ? Comment les reconnaitre ?

Ce sont deux énergies parfaitement complémentaires qui ensemble forment les deux aspects de la dualité (en « opposition » à la non dualité dont certains textes spirituels parlent). C’est grâce à la présence de deux éléments que l’individualité, l’espace et le temps… donc le mouvement peuvent apparaitre.

Voici les principales caractéristiques de ses deux énergies.

Le YIN : le féminin

Energie Féminine ascendante. C’est-à-dire qu’énergétiquement au niveau des chakras, elle est l’énergie Ida au niveau de la kundalini. Elle part donc des chakras du bas pour remonter vers le haut, et passe par le cerveau droit. C’est pourquoi le cerveau droit est celui qui est relié à la créativité, à l’intuition et à la mère.

Les éléments qui le caractérise : la nuit / le sombre / la mort / le négatif / l’intérieur / la réceptivité / la contraction / la passivité / la lune / l’intuition / la connexion spirituelle / la créativité / l’inspiration / l’intériorisation / le froid / l’humidité / la défense / la concentration / la patience / la douceur / l’immobilité / la terre

Le YANG : le masculin

Energie Masculine descendante. Au niveau énergétique, c’est le courant nommé Pingala au sein du fonctionnement de la kundalini. Elle part ainsi des chakras supérieurs pour redescendre vers la terre, et elle passe par le cerveau gauche. L’hémisphère dit de la logique et du raisonnement, donc celui relié au père.

Les éléments qui le caractérise : le jour / le clair / la vie / le positif / l’intérieur / l’émission / l’expansion / l’agressivité / le soleil / le raisonnement / la connexion à la matière / la réalisation / l’action / l’extériorisation / le chaud / le sec / l’attaque / la dispersion / l’impatience / la colère / le mouvement / le ciel

 

Ce qui veut dire que quand on porte à la base une énergie non équilibrée, on peut avoir tendance à exprimer les atouts et inconvénients d’une polarité plutôt qu’une autre.

Chaque polarité est parfaite, il n’y en a pas une meilleure qu’une autre. Elles sont complémentaires et notre objectif est donc d’apprendre à récupérer notre énergie polarisée manquante afin de nous sentir en complétude intérieure.

La fusion du Yin et du Yang en nous-même augmente d’ailleurs notre taux vibratoire et nous fait franchir un seuil au niveau de notre éveil de conscience.

 

Comment différencier sa polarité de base ?

Avant de vous préciser comment repérer au mieux votre polarité, il est important de préciser, que même si elles existent, reconnaitre sa polarité ne doit surtout pas être un moyen de s’enfermer dans une étiquette. Le monde et l’humain, même s’il est basé sur deux polarités, ne veut pas dire qu’il est tout noir ou tout blanc. C’est vraiment le cas de le dire dans notre explication entre le yin noir et le yang blanc.

Réduire une personnalité à son versant yin ou yang, serait comme réduire la planète à son pole nord ou son pole sud… et il existe de vastes territoires entre les deux, nous sommes tous bien d’accord pour le dire. Il est donc important de ne pas oublier qu’entre le yin et le yang, il existe une multitude de couleurs d’expressions humaines.

 

La personnalité Yin de façon stéréotypée (car évidemment il y a des nuances à apporter pour chacun) aura donc tendance à se montrer dans ses difficultés plus :

Réservées, timides et introverties, elles n’aiment pas trop attirer l’attention et cherchent plus à se fondre dans le décor. Pour ne pas déranger, mais aussi parce qu’elles sont l’impression de ne pas avoir de place dans le groupe, de ne pas être suffisamment ceci ou cela. Cette difficulté face au groupe, au monde en général, font qu’elles sont en suradaptation constante, au point de se perdre de vue elles-mêmes. Et ce sans forcément sans rendre compte tellement le mécanisme est installé depuis longtemps.

Connectées et intuitives, si elles ont un attrait pour la spiritualité, elles peuvent s’avérer être très intéressées par ce domaine et capter naturellement les messages subtils de son âme ou d’autres plans énergétiques. Mais à outrance être dans une fuite constante de la réalité de la vie et chercher des moyens d’oublier le quotidien et ne pas s’y confronter.

Tournées vers leur intériorité, elles ont tendance à s’enfermer dans leur monde. Et pourtant ce qu’il se passent en elles leur fait malgré tout peur, ce qui crée un cercle vicieux intérieur d’où rien ne sort par peur de soi-même et d’être mis en difficultés sans pouvoir réussir à gérer. Je donne souvent l’image de la personne bloquée dans son château fort, connectée à ses rêves, à ses joies mais qui ne sort pas du château et n’expérimente pas la vie. De plus en fonction de leur équilibre émotionnel les personnalités yin peuvent facilement occulter ce qu’elles ressentent, soit parce qu’elles se leurrent sur leurs émotions, soit parce qu’elles ressentent trop fortement les choses et en ont peur, ce qui résultera dans un cas comme dans l’autre, à ne pas s’exprimer sur ce qu’il se passe en elles. Mais aussi par peur de se tromper, de faire fausse route au point d’être exclu de leur lien aux autres, de ne pas passer à l’action quand il s’agit de se montrer au monde et de ne pas exprimer qui elles sont, ni ce qu’elles ressentent.

Bien en équilibre les personnalités Yin sont par contre très à l’écoute de ce qu’il se passent en elles et dans le monde, savent percevoir les âmes, les émotions et comprennent de façon fine les choses. Sans peur d’être reniées et montrées du doigt pour leurs facettes mystérieuse. Ce qui leur donne une grande capacité d’ouverture, de compréhension et donc la qualité de savoir facilement comment avancer sans se perdre sur leur chemin. Ce sont des personnalités connectées à l’AVOIR.

 

La personnalité Yang de façon stéréotypée (là aussi il y a des nuances à apporter) aura donc tendance à se montrer dans ses difficultés plus :

Extraverties et à l’aise au sein d’un groupe, elles aiment avoir les regards sur elles et se montrer comme des leaders ou avoir de la notoriété. Elles s’imposent facilement, quitte à mettre les pieds dans le plat si nécessaire ou à déplaire. Avoir une place dans le monde est important pour elles, et si possible sur le devant de la scène. Elles préfèrent faire en sorte que les autres s’adaptent à elles plutôt que de se montrer conciliant, au point parfois de nier les particularités des autres et devenir intolérant.

Terre à terre et en besoin de voir les choses se manifester, elles espèrent du résultat dans ce quelles font et décident. Ce sont des organisateurs, des bosseurs qui avancent coute que coute et veulent que ça se voit. Le concret est leur domaine. Mais parfois ces personnalités avancent sans savoir où aller véritablement et s’épuisent.

Tournées vers l’extérieur, elles ne regardent pas à l’intérieur d’elles-mêmes ce qui s’exprime dans leurs émotions, et peuvent se perdre en chemin également car elles n’ont pas toujours intégré qu’il est important de savoir dans quelle direction aller avant de se lancer. Elles se sentent plus facilement en besoin de tout vérifier et de contrôler cet extérieur qu’elles jugent effrayant. Je donne souvent l’image de la vigie du château fort qui fait des tours de garde autour du château, prêt à tout attaquer qui s’approche trop près de lui, ou qui part à la conquête du graal sans savoir par où commencer. C’est un cercle vicieux qui ici s’exprime à l’extérieur avec une personne qui ne gère pas forcément de façon équilibrée non plus ses émotions, mais accusera plus facilement l’extérieur de ses propres faiblesses. Elles se leurrent sur ce qu’il se passe dehors, estimant le monde extérieur dangereux et cherchant à le surveiller le plus possible pour ne pas être pris au dépourvu.

Bien en équilibre les personnalités Yang sont par contre très au fait de comment mettre en place des actions efficaces et productives. Elles comprennent vite comment faire les choses, et comment le faire bien. Elles ne rechignent pas les efforts et ne se laissent pas démonter par les difficultés du chemin. Quand elles n’ont pas peur de ne pas être mis en tête de rang et valorisées, elles ont une capacité à motiver les troupes comme personne et émettent une force de vie qui rayonne naturellement quoiqu’elles fassent. Ce sont des personnalités connectées au FAIRE.

 

Quand une personne s’équilibre dans son Yin (AVOIR) et son Yang (FAIRE), alors elle active en elle son ÊTRE et depuis à la fois douce et puissante, connectée à son destin et capable de le mettre en route, adaptable et efficace.

 

Voilà pourquoi quand on est sur un parcours de Flammes Jumelles il est important de savoir de quelle polarité nous sommes à la base. Car en fonction de cette compréhension, on peut prendre conscience de ce qui nous fait défaut et aller dans la bonne direction. On gagne en efficacité et en bien-être bien plus vite.

 

Et c’est sur ce chemin que mes accompagnements se positionnent évidemment. Je vous souhaite donc de réussir à trouver cet équilibre pour atteindre votre plénitude personnelle et vous sentir en lien avec vous-même.

 

 

Retrouvez ici L’ACCOMPAGNEMENT dédié aux FLAMMES JUMELLES et LES DIFFERENTS ARTICLES qui vous PERMETTENT D’AVANCER plus sereinement sur votre parcours.

Carine Lavigne

Médium – Energéticienne – Sophrologue

-🌿- EVEIL DE L’ÂME & DU COEUR -🌿-

Retrouvez mes différents services en soins énergétiques, guidances ou rendez-vous d’accompagnements ici. 

Que vous soyez Haut Potentiel, Hypersensible, Flammes Jumelles ou non, je vous accompagne avec tous mes outils INTUITIFS et HOLISTIQUES pour vous aider à réaligner votre vie et vos relations.

 
Catégories des Articles

INSCRIVEZ-VOUS à la newsletter et recevez gratuitement votre RELAXATION EXPRESS pour vous débarrasser de vos tensions émotionnelles

Tu as envie d'évoluer aller plus loin dans ton évolution personnelle et relationnelle ?

Je peux t'aider à avancer plus sereinement ton chemin. Clique sur le lien pour consulter mes différents services et voir comment je peux t'accompagner.