LA MEILLEURE FAÇON DE LÂCHER PRISE

Comment enfin réussir à accepter ce qui est et vivre plus sereinement les événements difficiles de notre vie 

.

Décider de lâcher prise… en voilà une drôle d’affaire !!

Lâcher n’est-il pas le fait de laisser aller, de laisser être quelque chose ? Alors comment peut-on “décider” de lâcher ? Décider n’est-il pas l’énergie qui sous tend une action. Décider c’est se dire qu’il faut faire quelque chose et choisir une direction à suivre. C’est aller vers un futur.

Lâcher prise c’est laisser les choses telles qu’elles sont en leur état actuel, et donc rester dans l’instant présent, sans ne plus rien attendre. Lâcher prise c’est de l’ici et maintenant.

Chercher à aller vers un futur tout en restant dans l’instant présent. Quelle drôle d’antagonisme ! Le problème ne viendrait-il pas de là ?

 

Et si on arrêtait de batailler avec soi-même ou avec la vie ?

Chercher un résultat. Obtenir quelque chose. C’est se livrer à une lutte au sujet de quelque chose. En soi, faire des efforts est tout à fait louable. Il y a toujours des domaines de notre vie où faire des efforts, surmonter une procrastination, une flémingite aigue ou autre est nécessaire si l’on souhaite atteindre un objectif.

Le problème est que cela ne fonctionne que dans les domaines où nos décisions et nos actions ont un impact et du pouvoir sur le résultat final. Ce qui revient à l’inverse à accepter qu’il y ait des domaines où nous n’avons aucun pouvoir. Et que s’échiner à quelque chose est peine perdue !

 

Comment avancer et trouver les meilleures façons de lâcher prise ?

En commençant par accepter qu’il ait des batailles que nous ne pouvons pas mener. Que cela n’est pas de notre ressort est la première chose à comprendre. La deuxième sera d’apprendre à percevoir dans les différentes situations que nous traversons celles qui justement sont à notre portée en ce qui concerne l’influence de nos actions et celles qui ne le sont pas.

On retrouve cette notion dans une célèbre citation de l’Empereur Marc Aurèle : “Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre.”

Ne pas lâcher prise équivaut à réprimer ce qu’il se passe en nous, à ne pas vouloir regarder les choses en face, à ne pas accepter notre “défaite” ou notre “impuissance” face à certains événement et à lutter contre eux. C’est d’une certaine manière “lutter contre des moulins à vent” !

Nous nous enchainons alors à nos limitations, nos incapacités à modifier quelque chose et emmagasinons tant de tensions, qu’au bout d’un moment on explose de partout. Et la situation empire encore plus. Les émotions deviennent alors encore plus fortes et incontrôlables.

 

Voici donc une liste de sujets sur lesquels réfléchir pour améliorer sa capacité à lâcher prise

  • Ne pas chercher à tout comprendre : Quand on lance la machine du mental, ce ne sont que questions après questions. Cela peut vraiment être sans fin ne permet pas de trouver de solution au problème initial. Si vraiment tout ce que vous imaginez pouvoir faire ou avez déjà tenté de faire au sujet de ce qui vous préoccupe, ne fonctionne pas, n’a pas d’influence. Alors stoppez net la recherche de compréhension. Car soit la réponse n’est pas venue à vous et il n’y a pas lieu d’être qu’elle vous apaise. Soit la réponse est déjà venue à vous mais vous n’avez pas voulu l’entendre et l’accueillir. 

 

  • Prendre conscience de ses résistances : Nous sommes tous passés par des conditionnements familiaux et sociétaux qui nous ont forgé une personnalité particulière plutôt qu’une autre. Même s’il faut convenir qu’il y a malgré tout une base personnelle. Mais ces conditionnements sont venus nous mettre une couche supplémentaire par dessus la personne que nous sommes véritablement. Et cette couche est la plupart du temps faite de peurs et de résistances. Oser prendre conscience de cela et accepter nos faiblesses, nos difficultés est déjà un pas pour reconnaitre que nous faisons de notre mieux et que notre histoire, notre passé est un poids pour avancer sur le chemin du lâcher prise. Car cela a forgé des croyances et des attentes qui parfois nous pèsent plus qu’autre chose… et ne nous aident pas à lâcher prise sur certains domaines. C’est un peu comme un programme réflexe qui se met en route tout seul que nous ne percevons même plus tellement il est présent en nous depuis longtemps. La seule solution ici va être de reprendre le pouvoir sur ces conditionnements et de petit à petit oser sortir du moule dans lequel vous êtes rentrés malgré vous. Il y a là l’importance de s’accorder le droit de faire de nouveaux choix et d’oser être différent.

 

  • Accepter ce qui est, y compris les résistances : Il est important de faire attention quand on repère des résistances et conditionnements à ne pas se fustiger et vouloir à tout prix sortir de là sans s’accorder le droit de le faire en douceur. Ou de rentrer dans un auto jugement dévalorisant parce qu’on aurait développer telle croyance limitante ou tel comportement destructeur. Nous restons humains et en cela, nous fonctionnons ainsi : enfant notre fragilité face au monde est telle que nous sommes obligés de rentrer dans le moule que nous propose notre environnement et nos proches, c’est une question de survie. Nous n’avons pas d’autre choix. Se fustiger parce que cela nous a créé telle croyance ou tel comportement est complètement improductif. Il est très important à ce stade de se donner de l’amour et de la douceur, justement parce que nous n’en avons pas reçu enfant et qu’il est temps d’en recevoir. Donc accepter de ne pas être forcément en mesure de tout lâcher d’un seul coup. C’est normal, car pour oser lâcher d’un côté, il est important de créer de quoi se raccrocher d’un autre. Et cela ne se fait pas du jour au lendemain.

 

  • Oser vivre sa peine pleinement : Quand on se sent trahi, abandonné, rejeté, incompris, brisé, on ressent de la colère, de la tristesse, et nous plongeons dans la douleur. Cela fait partie du processus de deuil. Car oui, lâcher prise c’est accepter la fin de quelque chose et donc rentrer dans une forme de deuil à faire. Ne pas s’autoriser à vivre nos émotions, les refreiner, les juger, c’est ne pas entamer ce deuil. C’est bloquer le processus. Et cela peut être lié à une part inconsciente qui se dit que si nous tenons le coup, si nous sommes résilients là comme ça rapidement, c’est que nous pouvons encore gérer la situation, trouver une solution. C’est donc ne pas percevoir notre impuissance, ne pas percevoir que si, cette situation est révolue et qu’il nous faut passer à autre chose. Autorisez-vous à vivre vos émotions, autorisez-vous à être en deuil. C’est le seul moyen de s’autoriser par la suite à remettre en route une nouvelle construction. Sans ce principe c’est comme si nous ne faisions que relire la dernière page d’un chapitre qui arrive pourtant à sa fin. C’est de l’énergie déployée à ressasser sans se libérer réellement de l’histoire et ne pas s’autoriser à reconstruire une autre histoire. Qui potentiellement sera encore plus belle.

 

  • identifier ses besoins : La difficulté à lâcher prise sur un sujet ou une relation est souvent du au fait que nous portons des attentes vis-à-vis d’eux qui vont au-delà de ce que cette situation ou cette personne peut nous apporter. Nous avons tous des besoins et des désirs, cela est normal. Et parfois nous attendons que ce soit l’extérieur qui nous apporte ce qui nous fait défaut. Nous aspirons à la sécurité, au respect, à l’amour, alors que nous ne savons pas nous l’apporter à nous-même. Et au lieu de reprendre notre pouvoir à ce sujet, nous continuons d’attendre des autres qu’ils viennent nous combler. Quand cela ne colle pas, nous nous mettons à les critiquer, les juger et/ou à nous blesser nous-même en nous sentant victime de ce qu’ils ne font pas pour nous. La difficulté à lâcher prise provient en partie de besoins que nous n’avons pas encore appris à remplir par nous-même. Car si nous étions remplis et sans attente vis-à-vis de l’extérieur, alors nécessairement il n’y a rien à quoi nous serions accrochés au point de ne pas pouvoir lâcher prise. Non ? Donc retrouver de l’autonomie est un pas indispensable dans le chemin de lâcher prise. Ne l’oubliez jamais.

 

En conclusion

Lâcher prise est nécessaire si l’on veut retrouver la paix de l’esprit. Lâcher prise c’est apprendre à accueillir et accepter la vie telle qu’elle se présente sans chercher à la modifier. Mais attention, à ne pas tomber dans l’excès inverse, de tout laisser partir à vau l’eau et ne plus agir du tout dans sa vie. Nous restons quoiqu’il arrive souverains et devons apprendre aussi à prendre les choses en main quand cela est nécessaire.

Ici encore dans la nécessité de lâcher prise, une énergie donc très Yin, puisque passive, il sera indispensable de l’équilibrer de façon juste avec une volonté affirmée et active d’un autre côté, et donc un côté Yang qui reste présent dans les domaines où nous gardons du pouvoir. Voir l’article sur les polarités Yin et Yang.

Dans la relation à l’autre, reconnaitre qu’il est temps de lâcher prise et d’activer un comportement Yin, sera salutaire quand la personne ne veut pas s’investir dans le lien ou ne pas comprendre notre point de vue ou encore qu’elle n’est pas en mesure de constater combien son comportement est délétère. A ce moment-là, c’est accepter que nous ne pouvons pas lutter contre la volonté de l’autre, c’est accepter que le lien ne fonctionne pas en l’état et récupérer son énergie Yang qui se trouvait mal placée dans cette bataille perdue. C’est ainsi se donner la liberté de réemployer notre énergie Yang dans les domaines de notre vie où nous avons du pouvoir et nous occuper de nous-même et de ce que nous avons à faire pour nous.

Cessons de lutter contre nous, contre les autres et la vie, et redirigeons notre énergie aux “bons endroits”. 

 

 

Et si tu as besoin d’un coup de pouce pour aller plus loin dans ton processus de guérison des blessures émotionnelles, je te propose de découvrir mes SOPHROS-SOINS qui allient sophrologie et soin énergétique. 

Carine Lavigne

Médium – Energéticienne – Sophrologue

-🌿- EVEIL DE L’ÂME & DU COEUR -🌿-

Retrouvez mes différents services en soins énergétiques, guidances ou rendez-vous d’accompagnements ici. 

Que vous soyez Haut Potentiel, Hypersensible, Flammes Jumelles ou non, je vous accompagne avec tous mes outils INTUITIFS et HOLISTIQUES pour vous aider à réaligner votre vie et vos relations.

 
Catégories des Articles

INSCRIVEZ-VOUS à la newsletter et recevez gratuitement votre RELAXATION EXPRESS pour vous débarrasser de vos tensions émotionnelles

Tu as envie d'évoluer aller plus loin dans ton évolution personnelle et relationnelle ?

Je peux t'aider à avancer plus sereinement ton chemin. Clique sur le lien pour consulter mes différents services et voir comment je peux t'accompagner.